CC

© CHARLOTTE  CANTIN - 2017 / 2019

  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon
  • Facebook

Idéale, plâtre sur tronc d’arbre, 31 x 12,2 x 9 cm, 2019

 

Zone de passage ou de néant, Idéale se présente comme un interstice, une projection dans et par la forme. Le creux suggère à la fois amnésie et résilience, telle une image manquante qui interfère pourtant avec l’espace. Conçue par une frénétique obsession de creuser, Idéale fait exister le vide en convoquant le plein et la non-forme. Suggestion ou archétype du sexe féminin, la sculpture se laisse transpercer pour donner à voir une absence, une sédition corporelle peut-être idéale. 

Brenda Jouys

commissaire d'exposition