CC

© CHARLOTTE  CANTIN - 2017 / 2019

  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon
  • Facebook
Cendre, boucle vidéo  1’ 45’’, 2017.

 

 

J’isole la création d’un tas de cendres de son contexte. Cette courte période est montée en boucle.

L’image en mouvement de la poussière qui s’éparpille tout doucement sur l’horizon est mise en abîme dans l’espace de projection, par une mise à échelle de l’action dans la salle.

La matière passe alors d’un état de dispersion à celui de concentration. La vidéoprojection transforme ce tas, cet amas de substances volatiles en une montagne dont on pourrait palper la présence.

​À la manière de Stéphane Tidet avec Téril, la réunion de ces éléments exprime un moment funèbre. Ici, il ne s’agit pas de matière figée. La cendre est en action et évoque la création : c’est une matière qui s’organise dans sa fuite et prend forme dans son élévation.